Le repère pour petits et grands

Je dirai même plus... Galerie Neuf !

Bien que notre cher ami Tintin préférerait aller sur la Lune, je vous propose aujourd’hui un décollage immédiat pour le dernier espace indépendant du canton dédié au neuvième art.

Tintin et Milou, Astérix et Obélix, Gaston La Gaffe ou encore Lucky Luke…. Ces noms vous disent quelque chose ? Je n’en doute pas. Voilà maintenant plus de 100 ans que les Bandes dessinées arpentent nos rayons de librairie et se réinventent à travers des objets incontournables sur nos étagères. Mais le neuvième art est-il toujours en vogue ? Et comment ! Christophe Weber, le fondateur de Galerie Neuf, entend bien nous mettre d’accord sur le sujet. Collectionneur depuis des années, il décide de tout plaquer dans le milieu du marketing et de la publicité pour se consacrer à la revente de planches originales, de figurines et de bandes dessinées d’occasions. Ce domaine représente une multitude de collectionneurs férus d’objets en tout genre, nous confie-il….

« Une planche originale d’Hergé part à 800'000 euros de nos jours ! Le monde de la bande dessinée est à part entière, il regroupe énormément de collectionneurs ».

La galerie, nichée dans le vieux village d’Hauterive, nous ouvre les portes d’un monde haut en couleur où échanges et découvertes se créent. Des figurines de collection aux bandes dessinées d’occasions, Galerie Neuf propose un large choix à sa clientèle bédéiste.


INTERVIEW

Comment décrire Galerie 9 en quelques mots ?

C’est un concept dédié au neuvième art. J’ai créé ce concept, car il y avait une demande dans l’arc jurassien. L’idée est de présenter autrement le monde de la bande dessinée, de mettre l’accent sur la para-bd et les œuvres originales. Je propose également des BD d’occasions et de collection. Mon but est de faire ressortir des étagères des BD qui ont été lues à peine 4 fois en 20 ans…. On redonne une deuxième vie !

Qu’est-ce qui vous a poussé à prendre votre indépendance ?

J’ai toujours été indépendant dans l’âme. Mon père était indépendant quand j’étais jeune, c’est sûrement un élément qui a influencé mes choix. Je réfléchis constamment en termes d’indépendant et non dans une optique d’employé. Je pense toujours à ce que je peux créer, entreprendre, offrir à ma clientèle et ce qui peut amener à me démarquer.

Qu’est-ce que cette indépendance représente pour vous ?

C’est une forme de liberté… Mais aussi la liberté de stress pour payer ses factures, on ne sait jamais comment le mois va se passer et quelles seront les rentrées d’argent. A l’inverse, le fait de faire ce que l’on veut, quand on veut est le point essentiel à cette indépendance.

D’après vous, qu’est-ce qui vous démarque du marché neuchâtelois ?

Eh bien, c’est facile. Je suis le dernier indépendant à vendre de la bande dessinée d’occasion et de collection ! Je représente le neuvième art dans son ensemble.

 

Êtes-vous fier du chemin parcouru jusqu’à aujourd’hui ?

Presque ! (rire) Avec la pandémie, il est difficile de tirer un bilan pour être fier ou pas… J’ai créé galerie neuf en 2019 alors je n’ai pas beaucoup de recul, mais j’ai fait ce que j’ai pu. Le fait d’avoir été fermé pendant plusieurs mois à jouer un rôle sur ma clientèle ! Mais avec la reprise progressive que nous vivons aujourd’hui, je reste confiant et pense que le terme de fierté sera bientôt dans mon vocabulaire !

Selon vous, quelle sera la prochaine étape pour G9 ?

De continuer à développer le concept, d’agrandir ma galerie. J’aimerais tout particulièrement développer l’événementiel autour du neuvième art comme organiser des manifestations d’auteurs. Je souhaite continuer à faire ce que je fais aujourd’hui, mais en plus grand.

Par toutatis ! Nous voilà au terme de cet article. En plus de deux ans d’existence, Galerie Neuf a su se faire une place dans le monde très fermé de la bande dessinée. A travers différents projets et collaboration, Christophe Weber a su sortir son épingle du jeu et proposer à sa clientèle une marchandise constamment renouvelée.

Si la découverte de cet entrepreneur vous a intéressé, n’hésitez pas cliquer sur l’onglet « boutique en ligne » où vous trouverez toutes les informations nécessaires ainsi que la commande en ligne. Ayant travaillé dans ce milieu pendant plusieurs années à côté de mes études, je suis toujours aussi subjuguée par l’enthousiasme constant de la clientèle. L’engouement auprès de la bande dessinée ne cesse de s’agrandir et touche tout âges.

Est-ce que je vous ai donné envie de vous replonger dans vos anciens Tintin ? Qui sait, ils valent peut-être quelque chose…. Faites-les expertiser chez Galerie Neuf !

Juju


Fatal error: Uncaught wfWAFStorageFileException: Unable to save temporary file for atomic writing. in /home/clients/10f7887ce8a090b6bd8e3ff5d03b332a/web/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php:34 Stack trace: #0 /home/clients/10f7887ce8a090b6bd8e3ff5d03b332a/web/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php(658): wfWAFStorageFile::atomicFilePutContents('/home/clients/1...', '<?php exit('Acc...') #1 [internal function]: wfWAFStorageFile->saveConfig('livewaf') #2 {main} thrown in /home/clients/10f7887ce8a090b6bd8e3ff5d03b332a/web/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php on line 34