Unique, comme vous !

Dans l’article d’aujourd’hui, rendez-vous dans le vallon de St-Imier à la rencontre d’une Imérienne pétillante.

Emilie Zeller, cachée derrière Milezime mode, propose depuis décembre 2020 une collection de vêtement swiss made aux valeurs responsables et locales.

Employée de commerce et passionnée de mode, Emilie est à l’opposé du prêt-à-porter. Elle, qui chine, se balade de seconde main en seconde main, elle imagine une collection de vêtements fabriquée localement et surtout plus responsable écologiquement parlant. Forte de détermination, elle décide, à côté de son emploi à 100%, de suivre une formation sur le marketing digital.

Le premier confinement a été comme un élan pour Milezime. Confinée chez elle, Emilie commence à mettre en place sa collection. Elle prend contact avec un atelier de couture de sa région et lui soumet ses idées.

« Ma couturière actuelle à son atelier de retouche depuis 30 ans ! Je la connaissais déjà avant de me lancer dans Milezime. A l’aide de cours de couture qu’elle me donnait, j’ai pu me créer des pièces sur-mesure. »

En s’associant avec sa couturière, Emilie se fait « coacher » dans le monde du prêt-à-porter, prend des cours de couture, partage ses idées et débute le développement de sa marque. Grâce à cette collaboration, Milezime voit le jour le 24 décembre 2020, un joli cadeau sous le sapin.

Sa marque, Emilie l’a définie comme écoresponsable, éthique et qualitative. En effet, ses pièces sont créées, dessinées et conçues dans sa région natale. Chaque pièce est à taille unique. Une façon de démocratiser les tailles et de toutes/tous se sentir à l’aise dans le même t-shirt, peu importe sa morphologie !


Au niveau production, il n’y a pas de stock physique. La marque travaille à « flux-tendu ». Les pièces sont réalisées à chaque commande. Si vous commandez sur Milezime, vous avez alors une pièce unique entre vos mains. Cette manière de produire diminue considérablement le gaspillage.

Par sa finesse, sa qualité et son visuel très professionnel, Milezime a su se faire une petite place dans la mode suisse. Par le bouche à oreille, par ses réseaux sociaux (super bien géré d’ailleurs !!), Emilie a vu son nombre de clientes augmenter. En premier temps, sa clientèle était de la région et petit à petit, elle est venue de part et d’autre de la Suisse. Son site, traduit en 3 langues, offre une meilleure visibilité et s’ouvre à un plus grand marché.

Pour une mode écoresponsable, il faut respecter plusieurs aspects. Comme cité plus haut, toute la réalisation se fait à St-Imier. Seuls les tissus ne viennent pas de Suisse. En effet, pour des raisons budgétaires, il n’est pas possible de s’approvisionner dans notre pays. Les tissus proviennent essentiellement de France ou d’Allemagne.

Petite entreprise créée il y a un an, Milezime est avant tout un travail d’équipe ; je dirai même, un travail familial. Tout le monde y donne du sien pour essayer les prototypes, envoyer les colis, mettre à jour les photos.

« Tout ce que je peux faire moi-même, je le fais. Mais c’est vrai que j’ai un bon coup de main de mon copain qui s’occupe des colis avec moi chaque week-end. C’est précieux, tout le monde y met du sien. »

En train de préparer sa nouvelle collection lors de notre rencontre, Emilie me dévoile travailler avec de nouvelles personnes sur les prochains dessins brodés. D’ailleurs, les broderies sur les hauts sont faites à la main. Chaque pièce prend une trentaine de minutes à être réalisée. C’est un travail d’orfèvre derrière chaque vêtement.

Cette créatrice, pleine d’espoir et d’envie de changement, compte apporter un renouveau dans le monde du prêt-à-porter ; en tout cas dans la mode Suisse. Bien qu’elle ne puisse pour l’instant vivre de sa passion, je souhaite à Milezime plein succès pour la suite de son développement ! Les valeurs et priorités de la marque m’ont touché et fait réfléchir sur ma manière de consommer…. Merci !

Pour plus d’informations, vous trouverez le lien du site ci-dessous. Retrouvez également Milezime sur les réseaux sociaux @milezime.mode.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me donner votre retour.

A bientôt sur predgi !

Juju


Fatal error: Uncaught wfWAFStorageFileException: Unable to save temporary file for atomic writing. in /home/clients/10f7887ce8a090b6bd8e3ff5d03b332a/web/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php:35 Stack trace: #0 /home/clients/10f7887ce8a090b6bd8e3ff5d03b332a/web/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php(659): wfWAFStorageFile::atomicFilePutContents('/home/clients/1...', '<?php exit('Acc...') #1 [internal function]: wfWAFStorageFile->saveConfig('livewaf') #2 {main} thrown in /home/clients/10f7887ce8a090b6bd8e3ff5d03b332a/web/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php on line 35